Catégories
Non classé Uniquement sur le site

Focus sur la première phase de travaux sur une prairie humide à Malafretaz

Focus sur la première phase de travaux sur une prairie humide à Malafretaz

En 2022, le SBVR, a réalisé une première phase de travaux d’implantation d’infrastructures agroécologiques dans le cadre de l’appel à projet Eau et Biodiversité lancé par l’Agence de l’eau Rhône Méditerranée Corse . Ce projet de travaux s’inscrit dans le cadre plus général de reconquête de la Trame Turquoise, développé sur 3 axes :
  • Définition de la Trame Turquoise à l’échelle du Bassin Versant
  • Création d’un site pilote pour sensibiliser à la problématique
  • Animation et sensibilisation
Rappel du contexte
Cette parcelle en bordure de Reyssouze se veut être un site d’expérimentation d’aménagements favorisant la biodiversité et les pratiques agricoles (ici pâturage). Le projet prévoit la mise en place de mares, de haies et d’une zone tampon humide artificielle (ZTHA).
Les objectifs
  • Restaurer les fonctionnalités naturelles des zones humides annexes hydrauliques de la Reyssouze et favoriser la biodiversité
  • Atténuer les effets quantitatifs et qualitatifs du drainage
  • Site pilote « exemple » de réaménagement du bocage bressan
La suite ?
Le site sera suivi par le SBVR et mis en relation avec le site de zone tampon humide artificielle au lycée des Les Sardières. Des animations scolaires avec l’association Cardamine ont commencé pour les élèves de CM1-CM2 des écoles alentours. Les animations portent sur la biodiversité, interactions des organismes vivants entre eux, et sur l’utilité des aménagements).
 
Merci aux partenaires techniques et financiers Agence de l’eau Rhône Méditerranée Corse et L’Ain, le Département d’avoir rendu ce projet possible
Catégories
Non classé

Focus sur les travaux de reméandrage du bief du Carry

Focus sur les travaux de reméandrage du bief du Carry

En 2022, le SBVR, en partenariat avec l’Office national des forêts et la Commune de Jasseron, a réalisé des travaux de reméandrage d’un cours d’eau forestier à Jasseron.
Rappel du contexte
La présence de fossés forestiers anciens et la forme rectiligne du cours d’eau favorisent le drainage des eaux du sol et concentrent les écoulements dans un seul chenal. Ces aménagement peuvent contribuer à un assèchement plus rapide de la zone humide en période estivale et permettent de moins stocker de l’eau en période hivernale.
Dans un contexte d’accentuation d’évènements de sécheresse et de stress hydrique, le SBVR, l’ONF et la mairie de Jasseron ont voulu mener cette action de restauration pour maintenir l’existence de la zone humide forestière et la qualité de ce milieu.
 
 
Le principe d’action
Les travaux ont été réalisés par l’ONF sur une période de 10 jours pendant le mois d’octobre. Le principe d’action qui a été utilisé est l’obstruction partielle des drains et du lit actuel du bief en utilisant des micro-bouchons composés de matériaux en place (bois morts, terre..), et la réactivation du lit méandriforme d’une partie du bief du Carry en facilitant le passage de l’eau dans les anciens méandres.
La suite ?
Le site sera suivi par le SBVR et l’ONF afin d’évaluer les effets de ce type de restauration. Des animations scolaires avec France Nature Environnement Ain ont été menées en 2022 et se poursuivent en 2023.
 
Merci aux partenaires techniques et financiers Agence de l’eau Rhône Méditerranée Corse et L’Ain, le Département d’avoir rendu ce projet possible
Catégories
Non classé Uniquement sur le site

Focus sur la première phase de travaux sur une prairie humide à Mantenay-Montlin

Focus sur la première phase de travaux sur une prairie humide à Mantenay-Montlin

En 2022, le SBVR a réalisé une nouvelle phase de restauration fonctionnelle d’une prairie humide.
 
Rappel du contexte
Le SBVR mène depuis 2018 des actions de renaturation de la prairie dans le cadre des mesures compensatoires pour le compte de CEMEX. Une ancienne peupleraie a été convertie en prairie humide par le biais d’un entretien régulier. En 2022, le SBVR souhaitait continuer de rendre son caractère humide en comblant des fossés présents sur la parcelle et en créant des mares. Des haies et des aménagements agricoles seront également installés dans un deuxième temps.
Les objectifs
– Restaurer les fonctionnalités naturelles des zones humides annexes hydrauliques de la Reyssouze et favoriser la biodiversité
– Atténuer les effets quantitatifs et qualitatifs du drainage
– Valoriser la prairie humide en la mettant à disposition d’un agriculteur.
La suite ?
Plantation de haies et mise en place de clôtures en février-mars 2023
– Mise à disposition de la parcelle à un agriculteur
Suivi du site par le SBVR dans le cadre des mesures compensatoires
 
Merci aux partenaires techniques et financiers CEMEX et L’Ain, le Département d’avoir rendu ce projet possible