Restauration écologique de la Reyssouze autour de Bouvent à Bourg-en-Bresse

Description succincte du projet :

DSC01756c

Les rivières de Bourg-en-Bresse ont été fortement modifiées par et pour l’Homme, notamment à partir des années 50 :

  • La Reyssouze a vu son cours dévié plusieurs fois. Elle est canalisée par endroit et son débit est réglé par un ensemble de vannes. Dans les secteurs moins urbains, elle a été curée, élargie et rectifiée (mise en ligne droite) plusieurs fois ;
  • Le Dévorah a vu son tracé remodelé, son lit élargi et ses méandres supprimés. Le vaste marais qui l’entourait a été en grande partie drainé et est aujourd’hui cultivé ou urbanisé ;
  • Le Cosne traverse aujourd’hui discrètement la ville, intégralement enfoui sous les routes et bâtiments.

Ces modifications ajoutées les unes aux autres ont fini par créer des dysfonctionnements conséquents sur ces systèmes naturels :

  • Envasement des lits ;
  • Difficultés de régulation des eaux en quantité et qualité ;
  • Déconnexion des cours d’eau et des zones humides qui leurs sont normalement associées, permettant de ralentir les crues, recharger les nappes phréatiques et filtrer les eaux ;
  • Forte diminution de la biodiversité vivant dans et autour des cours d’eau.

 

Les travaux de réhabilitation qui vous sont présentés ici visent à redonner aux milieux aquatiques un fonctionnement plus équilibré et naturel.

4 phases de travaux :

Documents liés au projet :

Évènements liés au projet :